Please vote for me...

Recherche

Archives

Pages

Rubriques

Liens

15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 22:24

Pour utiliser la caméra sur le PST (cela vaut aussi pour la webcam avant...), il a toujours fallu passer par une projection par oculaire. Sinon, la mise au point est impossible. Mais jusqu'à présent, j'utilisais un bouchon d'oculaire dont j'avais retiré le fond et qui servait de raccord entre l'oculaire et l'adaptateur de la caméra, le tout étant assemblé à coup de scotch d'électricien. Ce dont je ne m'étais pas rendu compte, c'est que la chaleur du soleil finissait par ramollir la jonction caméra-oculaire. Du coup je perdais l'alignement avec l'oculaire, donnant des zones floues sur l'image.

Il a donc fallu trouver une autre adaptation. Après avoir écumé tous les magasins de bricolage à la recherche du petit coup de génie, j'ai enfin trouvé LA pièce qu'il me fallait. C'est un raccord pour évacuation, une réduction de 40 vers 32mm je crois, dont voici une photo pour se donner une idée :

Manchon

Je l'ai coupé à peu de choses près à une longueur telle que l'adaptateur de la caméra touche quasiment l'oculaire. Si j'ai trop de tirage entre la caméra et l'oculaire, aucune mise au point possible. Je dois donc rester au plus près de l'oculaire. J'ai eu la chance aussi de voir que l'oculaire entre juste bien dans le manchon. J'ai juste du rajouter trois bouts de scotch pour bien le caler. Ensuite, on assemble le tout solidement ensemble, ce qui donne ceci :

ManchonOculaire

Le manchon possède un joint à l'intérieur qui permet de bien centrer la caméra. Et pour garantir le bon alignement de l'ensemble, il n'y a qu'à bien plaquer la caméra contre le manchon. Pour cela, j'ai besoin de ces éléments :

Matos

Mis à part la caméra et le bloc manchon-oculaire, il me faut trois colliers, très utilisés dans le monde informatique pour ranger proprement des câbles. Le noir sert à maintenir les deux bleus en place sur le manchon, et les deux bleus maintiennent la caméra en place. Le noir peut être remplacé par un collier autre, style colson ou rilsan... Les deux bleus ne sont ni plus ni moins que deux bouts de velcro. voici le montage :

AvantMontage

Il ne reste plus qu'à insérer la caméra et maintenir avec les velcros :

CameraMontee

C'est simple et pas cher. En une heure, le montage est fait, et le confort d'utilisation est indéniable.

Repost 0
Published by jt-astro - dans Divers
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 23:43

Une nouvelle journée ensoleillée, une nouvelle occasion de faire de belles images... Enfin, d'habitude... Cette fois-ci ça aurait pu être bien meilleur si j'avais fait les choses comme il faut. Je l'avais déjà remarqué sur des séances précédentes. La PLU fonctionnait pour les films de départ, ceux qui étaient faits dans la même période que la PLU, mais au fur et à mesure, la PLU ne servait à rien, et finissait par faire empirer les choses. Cette fois-ci, j'ai compris ce qu'il s'était passé. Pour atteindre le foyer du PST pour une bonne mise au point, je suis obligé d'utiliser une projection par oculaire. Seulement, je n'avais jamais pris le temps de faire un montage digne de ce nom. Et plus le temps avançait pendant une séance et plus le montage perdait son alignement.

Donc sur la totalité de la séance, je n'ai pu garder que 6 films, dont la PLU... J'en ai tiré une mosaïque de trois images rassemblant plusieurs zones actives. les acquisitions sont faites avec PlxCapture, les traitements avec Autostakkert et Photoshop.

Soleil20120812 PST Oc9mm IRC Mosa1

Vient ensuite une tache double accompagnée de plusieurs filaments.

Soleil20120812 PST Oc9mm IRC Doubletache

Enfin, voici une troisième zone active avec une tache et un filament.

Soleil20120812 PST Oc9mm IRC Monotache

Pas grand chose à dire de plus, sinon, qu'il faut que je revois rapidement le montage de projection par oculaire... Je pourrais y gagner pour la suite.

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 17:02

Nouvelle journée ensoleillée, nouvelles acquisitions. Le matériel ne change pas. Toujours le PST, monté sur la monture Heq5 pour plus de stabilité (la monture de voyage est pratique car sa mise en oeuvre est rapide, mais sa stabilité présente quelques faiblesses...). Les captures sont faites avec la caméra PLA-Mx et un filtre IRCut, en projection sur un oculaire de 9mm pour atteindre le foyer du PST. Pour changer, si les acquisitions sont toujours effectuées avec PLx Capture, les traitements sont faits avec Registax, car Autostakkert me donnait de moins bons résultats. Celui-ci travaille bien, mais de temps en temps, il nous fait un coup de calgon, et produit des images de m..... Va savoir... Si aujourd'hui je reprenais les films, il me sortirait sûrement de bonnes images... Donc voici les zones actives du moment. tout d'abord une image seule de la tache non loin de l'équateur solaire.

Soleil20120810 PST Oc9mm IRC Globe1

Et voici une mosaïque de 3 images sur le filament et le chapelet de taches qui l'accompagne.

Soleil20120810 PST Oc9mm IRC Globe2Mosa
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Les finalisations et colorisations sont toujours faites avec Photoshop. Vient ensuite une mosaïque de 3 images sur une partie des protubérances présentes.

Soleil20120810 PST Oc9mm IRC Protu2Mosa
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Et pour finir, une autre grosse protubérance, dont j'ai capturé l'évolution sur presque trois heures, mais la qualité du résultat n'est pas constante. Donc voici son état à 13H30.

Soleil20120810 PST Oc9mm IRC Protu1

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 10:18

Après une bonne journée bien chaude et ensoleillée, les étoiles étaient au rendez-vous. Une nouvelle occasion de sortir le matériel. Cette fois-ci, pas de sujets planétaires à dispo. Je retente donc un peu de ciel profond. Pour l'instant, ce ne sont pas mes cibles préférées car mon installation n'est pas au mieux. Du coup, même si j'essaie de fignoler la mise en station, elle n'est pas parfaite, et le suivi est assez chaotique. Je ne me suis pas encore penché sur la correction de l'erreur périodique de la monture. Donc je suis obligé de choisir des cibles suffisamment lumineuses pour éviter les poses trop longues... Enfin, trop longues... Façon de parler. Je suis limité la majorité du temps à 10s max. Ca reste beaucoup trop court pour la majorité des sujets. Heuseusement, ça suffit cependant pour M57. Le ciel n'était pas limpide. La pollution lumineuse ne laissait qu'une zone autour du zénith pour faire les acquisitions. Comme M57 n'apparaissait quasiment pas à l'écran. Il fallait s'aider de Cartes du Ciel pour le cadrage. Du coup, ça prend un peu de temps pour avoir le sujet sur le capteur. Ce n'est qu'en poussant les temps de poses qu'on commence à bien distinguer l'anneau.

Voici donc les caractéristiques de capture avec PLx Capture :

FileFormat=SER
Camera=i-Nova PLA-Mx
BeginRec=2012-08-09T23:04:40.500
EndRec=2012-08-09T23:31:22.687
ExpTime=8000ms
ImageDimensions={Width=640, Height=480}
Resolution=FULL
SavedFrames=200 (buffered)
ReadoutMode=16,LOW
Gain=514
BlackLevel=0
FilterWheel=
Filter= (slot 0)
Origin=PlxCapture 2.2.3.45

Pour les traitements, j'utilise toujours IRIS. Les autres logiciels ne me donnent pas entièrement satisfaction pour les traitements d'images du ciel profond. Faut dire aussi que c'est celui avec lequel je suis le plus à l'aise... Donc retrait du dark, alignement, bestof, addition des 100 meilleures (soit un cumul de 13 min 20 s) et niveaux. Ensuite gros travail Photoshop pour virer un max de fond de ciel et garder le plus possible de faibles étoiles, recadrage, léger renforcement et sauvegarde JPeG.

Soiree20120809 N2001000 Foyer CLS M57 IRISnoLog PSCS3

Ca vaudrait une nouvelle tentative sous un ciel bien noir... On verra ça l'année prochaine.

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images nocturnes
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 14:08

La journée a donné une bonne moisson... Pourquoi s'arrêter là ? ;))

La nuit est claire, mais pas limpide. Tant pis, on verra ce que ça donnera au traitement. Voici donc mon CRATIN (compte rendu d'acquisitions et de traitement d'images nocturnes, à ne pas confondre avec CRETIN qui est le compte rendu d'essais de traitement d'images nocturnes ...) Je profite aussi du fait que j'ai remplacé ces maudites petites vis 6 pans du miroir secondaire par les vis équivalentes, mais plus longues et à tête hexagonale. Du coup, plus besoin de cette petite clé 6 pans qu'on a vite fait de faire tomber par terre et de passer des heures à la retrouver. Ici, on règle directement à la main. Le gain de temps est indéniable. va falloir que je trouve le même principe pour le miroir primaire. Donc collimation du tube au collimateur laser, puis mise en station au viseur polaire suivi de la mise en station à la raquette sur trois étoiles. Je teste en visuel, le goto est ok. M13 est dans le champs de l'oculaire. Ma mise en station est correcte pour une fois... Après le centrage de M13 dans l'oculaire, je place la caméra avec un filtre CLS (anti-pollution lumineuse autant que faire se peut, car ici, il y a du boulot !!!) et je commence les acquisitions. Je dois avoir un équilibrage du tube plus que moyen car le sujet doit être recentré en permanence. Le suivi est pitoyable. J'ai du mal à dépasser des temps de pose de plus de 8s... Pour M13, les poses sont de 6s avec un gain moyen. 100 poses suivies de 19 poses de dark (tube fermé dans les mêmes conditions, pour virer les pixels chauds). 50 images retenues, traitements IRIS cette fois-ci. Je ne sais pas ce que donnerait Autostakkert là-dessus... Puis finitions Photoshop.

Soiree20120725 N2001000 CLS foyer m13

Non loin de là, j'ai pointé M57. Première fois que je le pointais. Pour M13, je savais déjà plus ou moins à quoi m'attendre, mais là, c'est la découverte. donc pointage à l'oculaire, puis affinage à la caméra. Heureusement, M57 apparait directement sur le capteur, mais faiblement. Pour le cadrage, c'est plus facile, et le suivi aussi... toujours 100 poses de 6s mais avec un gain un peu plus poussé, et suivi de 19 poses de dark. Traitement identique.

Soiree20120725 N2001000 CLS foyer m57

Pour finir, dans le même coin trône M27... Ce serait trop bête de passer à côté. Bien que la nuit commence à être bien avancée (dure la journée de boulot demain...), je tente le pointage. A l'oculaire déjà, le sujet est très faible, noyé dans la pollution, mais à la caméra, il est quasiment invisible. Je me repère donc avec les étoiles qui l'entourent. Et avec le suivi heratique de la monture, ça va pas être simple, vu qu'il faut que je pousse les temps de pose... Je monte péniblement à 10s de pose en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas trop de filé d'étoiles... Le résultat est correct compte-tenu des circonstances. Traitement identiques aux deux autres, sauf le renforcement qui donnait un truc pas propre du tout...

Soiree20120725 N2001000 CLS foyer m27

Sur ce sujet, je manque de poses. 100 est un nombre trop faible. De plus, il faudrait retenter l'expérience sous un meilleur ciel.

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images nocturnes
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:23

Aujourd'hui, on a un beau créneau d'éclaircies, et en plus, on annonce une belle protu... Donc on en profite. Je cible tout de suite la protu pour voir de quoi elle a l'air, et j'avoue ne pas en avoir vu beaucoup des comme celle-là !! Ca promet de bonnes images.

Au niveau acquisitions, rien de particulier, le matériel ne change pas : PST + filtre IrCut + oculaire 9mm + caméra PLA-Mx. PLx Capture pour immortaliser le tout, Autostakkert pour les traitements de base. C'est après que ça va évoluer un peu. Au départ, j'étais parti sur le process habituel, à savoir ondelettes Registax, puis sauce Photoshop (niveaux, contraste lumino, colorisation...) pour obtenir les images finales. Mais avant que je publie mon CROA (compte-rendu d'observations astronomiques, mais que je devrais plutôt appeler CRATIS, compte rendu d'acquisitions et de traitement d'images solaires), mon ami Jean-louis publie un tuto sur cette partie cosmétique et finalisation de traitement qui me titille les neurones... vous trouverez d'ailleurs son tuto (coécrit avec notre ami Guy) à cet endroit :

 

link

 

C'est une autre façon de redonner du peps à la dynamique de l'image. du coup, j'ai repris mes traitements en incluant cette méthode. comme dans ce tuto, je travaille d'abord sur les tons foncés en mettant le premier curseur au max, et en réglant le deuxième, j'affine le premier. Ensuite, je passe aux tons clairs, tout en réaffinant au fur et à mesure les tons foncés. Le tout est de ne pas faire remonter de trop le fond de ciel tout en augmentant la dynamique de l'image et en récupérant des détails faibles noyés plus ou moins dans le fond de ciel. C'est un peu plus compliqué à gérer que les niveaux et le contraste/lumino, mais le résultat me semble plus péchu. Par contre, dans la suite des traitements, Guy préconise d'effectuer l'étape tons foncés/Clairs avant le masque flou ou les ondelettes. Mais du coup, ça oblige à jongler entre les différents logiciels si on préfère les ondelettes de registax au double masque flou de Photoshop... Pour le double masque flou, mes réglages sont les suivants : 276% / 0,7 px puis 276% / 1,0 px. Cela donne une image plus douce, mais avec des détails moins fins peut-être que les ondelettes Registax. Pour en avoir une bonne idée, voici d'abord une comparaison sur une mosaïque du globe :

Soleil20120725 Ha PST Oc9mm IrCut Globe1
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Le réglage tons foncés/clairs m'a permis notamment de faire ressortir les protubérances. Le résultat n'est pas au top car la prise de vue n'était pas optimisée pour l'acquisition des protus, mais ça donne une bonne idée des capacités de ce traitement. Pour info, c'est une mosaïque de 4 images. voici une autre zone active du globe avec la même comparaison :

Soleil20120725 Ha PST Oc9mm IrCut Globe2
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

 
Avec ce nouveau traitement, je trouve que le globe est moins "écrasé" qu'avec l'ancienne méthode. On garde plus de relief. Et pour finir, voici la protu avec une séquence de prises de vues rien que pour elle !! Ici, tout est traité avec la nouvelle méthode.

Soleil20120725 Ha PST Oc9mm IrCut Protu
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

 
Pour avoir une bonne évolution du phénomène, il aurait fallu que je m'y prenne plus tôt je pense... Ici, en 25 minutes, ça bouge pas beaucoup. Pour bien faire, la prochaine fois, je planterai le matériel dès le matin, jusqu'au soir... ;))) enfin... Quand il fera beau... :'((

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 13:18

Aujourd'hui, non seulement il fait beau, mais en plus mon PST se pilote maintenant à distance !!! La mise au point est motorisée... Donc finis les tremblements chaque fois que j'effleure le bouton de mise au point, et finies les attentes pour voir le résultat, souvent manquant de précision. Il n'y a pas à dire, le confort est accessoire mais devient indispensable une fois acquis... Du coup, avec cette richesse supplémentaire, difficile de passer à côté d'une nouvelle séance d'acquisition.

Par contre, peu de choses à voir sur le globe... C'est pas grave, on va pas se priver... Un petit coup d'oeil d'abord sur le globe, avec une comparaison dans le temps et sur le filtrage. A gauche, on a juste un filtre Ircut, alors qu'à droite j'ai rajouté un filtre rouge pour voir si ça diminue un peu la turbulence. Et finalement, le gain n'est pas flagrant.

Soleil20120722 Ha PST Oc9mm IrCut Globe
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Pour les protubérences, rien de bien fabuleux non plus. L'évolution de la plus grande est très faible. Maintenant, ce n'est pas le sujet sur lequel le PST semble le plus à l'aise non plus. Autant en visuel, on arrive à voir pas mal de choses, autant avec la PLA-MX, le résultat est plus mitigé.
Soleil20120722 Ha PST Oc9mm IrCut Protu1

Et une petite pour la route... ;))

Soleil20120722 Ha PST Oc9mm IrCut Protu2

Conclusion, la mise au point motorisée sur le PST, c'est que du bonheur !! Ca fait un joli bruit de mixeur, mais le confort est indéniable.

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 22:07

Après quelques travaux dans la maison, une nouvelle opportunité. Cette fois-ci, ce sera juste du Halpha. On reprend les zones de tout à l'heure pour évaluer les évolutions possibles. Tout d'abord le globe avec une mosaïque de 5 images.

Soleil20120717-2 Ha PST Oculaire9mm IrCut Globe
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Et pour clore le sujet, voici les protus.

Soleil20120717-2 Ha PST Oculaire9mm IrCut Protus
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Pour l'ensemble des images, toujours le trio gagnant Autostakkert, Registax et Photoshop. Sinon, rien de particulier. Rendez-vous pour la prochaine séance...

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 22:03

Nouvelle éclaircie... Une de plus. Donc je sors le matériel. Cette fois-ci je tente d'abord une visu en lumière blanche. Pas grand chose à se mettre sous la dent. Je fais des tests à la barlow 3x et 2x, mais seule cette dernière me donne un résultat correct.

Acquisitions sous PLx Capture, avec la lunette 80/480, Barlow 2x, filtre vert et filtre solaire densité 5, et filtre IRcut. Traitements Autostakkert, ondelettes registax, et finitions Photoshop.
Soleil20120717 LB L80480 B2X IrCut Vert Globe

Ensuite, j'ai basculé sur le Halpha. J'ai reciblé la même zone qu'en lumière blanche pour avoir un autre point de vue. Cette fois-ci, c'est donc le PST qui travaille avec projection par oculaire 9mm et filtre IRCut, montés sur la caméra PLA-MX. Même chaine de traitements, avec colorisation en plus sous Photoshop.

Soleil20120717 Ha PST Oculaire9mm IrCut Globe

Et pour finir, un tour sur les protubérances. Quelques petites protus intéressantes, mais rien de fabuleux à cette focale... De plus, je trouve de plus en plus que le PST manque de performances sur les protus. Par contre, sur le globe, pas de soucis particuliers en terme de contraste et de finesse, du moins pour un PST... De toute façon, pour l'instant il va falloir s'en contenter... ;)))

Soleil20120717 Ha PST Oculaire9mm IrCut Protus
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle


Pour les protubérances, il arrive qu'Autostakkert me sorte une image résultante bizzaroïde sur le pourtour du globe. Ce serait lié je pense à la façon dont il gère les zones AS... Donc régulièrement il faut que je refasse le traitement jusqu'à obtenir un résultat correct. Sinon, en dernier recours je me tourne vers Registax... Pas toujours très simple...

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images solaires
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:58

Voici un petit tuto sur ma façon de coloriser mes images Halpha. C'est une méthode parmi d'autres, ni meilleure, ni moins bonne... Sur Internet, il existe de nombreux tutoriaux sur le sujet. Voici ma pierre à l'édifice. Je vais travailler ici sur une protubérence. La technique fonctionne aussi sur des images du globe.

Prenons donc une image de départ, issue des traitements Autostakkert, Registax et Photoshop classiques pour affiner les détails.

Etape1

On reste bien sûr dans Photoshop pour la suite des opérations. On va commencer par simuler un effet coronographe (globe noir) et recadrer pour ne garder que la partie utile de l'image. Pour le globe noir, le plus compliqué est de trouver la bonne taille de ce globe, pour qu'il corresponde à la taille du globe capturé. Après quelques calculs sur la formule de l'équation d'un cercle, pour trouver le centre de ce cercle et son rayon, on crée une image avec un cercle noir de taille approchante au résultat souhaité, puis on recadre au plus juste sur le disque noir, et enfin on redimensionne à la taille souhaitée. Après avoir applati l'image (addition des différents calques), on obtient un masque de globe à garder pour la suite. Il suffit simplement de le charger, de le copier et de le coller en tant que calque sur l'image à masquer. on paramètre ce calque en mode différence pour l'aligner correctement sur l'image de travail, et quand l'alignement souhaité est atteint, on remet en mode normal et on sélectionne la partie blanche de ce calque pour la supprimer. le mode coro est activé...

Etape2

Maintenant, la partie colorisation. Dans le menu Niveaux, on laisse le premier onglet RGB tranquille. On passe à l'onglet du rouge en ne rêglant que le curseur du milieu. On cherche une couleur jaune orangée, donc on accentue le rouge, et on diminuera le vert et le bleu.

Niveaux

On obtient alors une belle couleur. Ces réglages ne sont pas fixes. Ca peut varier selon vos goûts.

Etape3

Pour le globe, ensuite, mais ce n'est  pas une obligation suivant le résultat souhaité, je passe souvent à un réglage contraste/luminosité pour booster la luminance et contraster les filaments et les possibles flares ou les zones actives. Ici, ce n'est pas conseillé pour l'image des protus car on a un fond de ciel non négligeable, mais aussi des détails très faibles. Donc difficile de bidouiller quelque chose de correct. Donc je préfère laisser comme ça. Maintenant, il ne faut pas hésiter à tester des réglages pour obtenir le résultat souhaité, sans pour autant tomber dans l'excès. J'essaie aussi de toujours travailler sur la globalité de l'image pour éviter les travers des bidouillages de retouche d'image pour obtenir une image faussée, au risque d'avoir des zones moins bonnes mais correspondant à ce que j'ai filmé...

Repost 0
Published by jt-astro - dans Tutoriaux
commenter cet article