Please vote for me...

Recherche

Archives

Pages

Rubriques

Liens

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 15:21

Pourquoi les astronomes filment un sujet pour ensuite n'en obtenir qu'une image finale ?????

C'est du simplement au traitement numérique du signal...
Les films obtenus lors de capture sont des successions d'images constituées de 0 et de 1. Et là, les matheux crient "youpi, on va pouvoir s'amuser !!!". En considérant que nous sommes dans le cadre de la théorie, des tas de théorèmes et formules peuvent nous aider à récupérer les images tant convoitées...

Pour simplifier un peu, une image brute d'un film, c'est le sujet photographié, avec un nuage de pixels recouvrant notre sujet, appelé bruit. L'avantage de l'astronomie est que nous filmons un sujet qui ne bouge pas (on oublie pour l'instant la turbulence, le suivi de la monture...) Par contre, la théorie du signal nous dit que le bruit de cette image brute est statistiquement un bruit gaussien qui a l'étonnante particularité de tendre vers 0 quand on l'intègre sur une longue période. En d'autre termes, plus on additionne d'images du même sujet immobile mais avec ce fameux bruit gaussien très présent sur les images de départ, plus ce bruit s'atténue, voire tend à disparaitre... C'est pas fabuleux, ça ???

Du coup, on pourrait additionner des millions d'images pour être au top !!! Réellement, c'est pas tout à fait aussi simple que ça...

Tout d'abord, ce fameux bruit, qui est issu de nombreuses sources (aussi diverses et variées qu'il y d'intermédiaire entre le sujuet lui-même et la surface du disque dur sur laquelle est enregistrée l'image) ne suit pas tout à fait la théorie. Du coup, son éviction, si on applique la méthode, marche dans la plupart des cas, mais pas forcément totalement. Par exemple, si on force sur les traitements, on peut le voir rappliquer à grandes enjambées...

De plus d'autres éléments perturbateurs viennent mettre leur grain de sel. Il faut notamment tenir compte de la turbulence, qui fait que mon sujet, subitement, n'est plus aussi immobile qu'il n'y parait. Ca peut aller parfois jusqu'à la danse du ventre en live sur votre écran... N'essayez même pas de faire des captures, ou vous devrez passer des journées à corriger le problème...

D'autre part il s'agit aussi d'avoir un bon suivi, grace à une bonne mise en station, et du coup obtenir un bon alignement des images de départ. Sinon, on récupère de la soupe...

En fait, toujours avoir en tête : De bonnes images au départ pour avoir de bonnes images au final...

Partager cet article

Repost 0
Published by jt-astro - dans Tutoriaux
commenter cet article

commentaires