Please vote for me...

Recherche

Archives

Pages

Rubriques

Liens

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 22:52

La nuit était claire et glaciale. J'ai voulu tenter quelque chose... Tout d'abord j'ai un soucis d'entrainement moteur principalement sur l'axe AD. C'est peut-êtr du à un déséquilibre du tube ou à un surpoids. De plus, suite à la recollimation du laser, je voulais vérifier son efficacité retrouvée. Et Mars commence à pointer le bout de son nez à des heures de plus en plus raisonnables... De quoi s'occuper encore quelques heures dehors.

En début de nuit, le ciel était très clair, et la température très basse. après la mise en station au viseur polaire (suffisant pour ce que je veux faire pour l'instant), j'ai vérifié la collimation. Puis, j'ai tenté un alignement de la monture avec la raquette goto. Et c'est là que ça se gâte. Un peu avant, j'avais démonté le moteur de mise au point pour faire des modifs dessus. Comme il n'était pas encore remonté, j'ai estimé qu'on gagnait au niveau équilibrage de la monture. Erreur !!! J'avais monté le tube en intérieur pour faire des essais de pointage automatique, sans le moteur de mise au point pour voir si c'était un problème de poids. Pas de soucis particulier. Le pointage se faisait sans accrocs. Une fois dehors, dans le froid, en conditions réelles, plus moyen de faire des pointages corrects. Après plusieurs tests, ce serait apparemment un soucis entre la vis sans fin et la roue dentée sur l'axe AD. Je vais être obligé de démonter toute la monture pour voir le problème. En tout cas, impossible de faire l'alignement à la raquette. Donc pas de pointage automatique. Pour cette fois-ci, ce n'est pas bien grave puisque mes cibles sont suffisamment faciles à pointer.

Je me suis d'abord occupé de Jupiter qui plongeait rapidement vers le cerisier du voisin. Je voulais faire de la couleur. Donc minimum trois films corrects. Hélas, entre les cheminées des voisins et l'absence du moteur de mise au point (on s'habitue extrèmement vite au confort !!!), j'ai perdu beaucoup de temps, et je n'ai finalement gardé qu'un seul film valable avec la barlow 5X. Tous les autres donnent de la soupe. Caméra PLA-Mx avec filtre IrCut et barlow 5X, capturé avec PlxCapture, traité avec Registax 5 et finalisé avec Photoshop. Il en est de même à la barlow 3X. A droite on peut apercevoir Europe et un peu plus loin à la barlow 3X, on aperçoit aussi Io.

JupiterN2001000 10022012

Comme je voulais imager Mars, mais que la planète rouge n'était pas encore "dispo", je me suis rabattu en attendant sur M42. J'ai retenté des poses sur le coeur pour voir ce que je pouvait tirer de la caméra. J'ai fait deux tests. Une série de poses à 2s de durée, et une autre série à 4s. Sur la première série, j'ai cumulé 50 poses. On a alors une pose de 1'40" de pose.

Orion100s N2001000 10022012

Sur la deuxième série, j'ai gardé 150 poses de 4s. On a un coeur posé à 10'.

Orion600s N2001000 10022012

Quand j'aurai une mise en station aux petits oignons et un suivi digne de ce nom, je tenterai des poses plus longues. Pour les traitemens, j'ai utilisé IRIS et Photoshop pour la finalisation.

Enfin, Mars accepte de se montrer. Encore basse, elle danse sur le capteur. Après Orion, je suis repassé à la barlow 5X. Du coup, avec la forte focale et sans la mise au point motorisée, pas facile d'obtenir une bonne mise au point entre les pics de turbulence. Voici donc le meilleur résultat de la soirée.

MarsN2001000 10022012

On verra ce qu'on peut faire un peu plus tard dans la saison. Mais il faut d'abord que je règle quelques petits détails techniques... Remettre en état une monture au suivi malade, une mise au point motorisée à nouveau opérationnelle. Un beau programme en perspective...

Partager cet article

Repost 0
Published by jt-astro - dans Images nocturnes
commenter cet article

commentaires