Recherche

Pages

Rubriques

Liens

6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 15:01

En cette soirée d'observation, le ciel était plutôt clair. Il y avait une légère brume au sol, mais beaucoup de turbulence rapide, notamment due aux cheminées avoisinantes. La température était clémente, et il y avait une légère brise. La turbulence était présente dès le foyer. La mise au point était quasi-impossible avec la barlow 5X. Mais très bonne mise en station, juste à la boussole et niveau puis viseur polaire. Même si on n'utilise pas le goto pour pointer des cibles, cela reste agréable d'avoir une bonne mise en station pour faire des acquisitions le plus sereinement possible. Tentative de capture de Jupiter, mais impossible d'obtenir le moindre résultat correct. Aucun film gardé. Ne reste que la Lune...
Tout d'abord, une mosaïque de 18 images du globe lunaire au foyer du newton avec filtre Ircut et filtre rouge nous donne un joli premier quartier.

 

Soirée du 08/03/2014

Ensuite, bien que cela danse beaucoup, j'ai tout de même voulu tenter des acquisitions avec la barlow 5x. Le résultat est mitigé. Des trous de turbulence m'ont permis de récupérer des détails intéressants mais cela n'a pas suffi pour une image parfaite. Voyons d'abord une mosaïque de deux images sur Hyginus et ses environs proches. Cette formation a attiré mon attention car j'aime bien réussir à résoudre des failles ou de petits détails dans les cratères. Et il y a à cet endroit tout un réseau très intéressant de petites failles à observer et à détailler. sous de meilleures conditions, le spectacle est remarquable.

Soirée du 08/03/2014

En complément, voici les infos qu'Atlasvirtuel de la Lune nous en dit (cratère et faille):
HYGINUS
Type: Cratère
Période de formation: Imbrien (De -3.85 milliards d'années à -3.2 milliards d'années)
Dimension: 10.0x10.0Km Hauteur: 800.0m
 
Description: Formation circulaire située sur Rima Hyginus. Phénomènes lunaires transitoires (fumerolles d'après Sacco). Versants peu escarpés.Muraille peu élevée abîmée par un craterlet au Nord. Fond plat étendu.
 
Observation:
Intérêt: Formation très intéressante.
A observer: Six jours après la Nouvelle Lune ou Cinq jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Télescope 100 mm
 
Position:
Longitude: 6.3° Est
Latitude: 7.8° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région à l'Est de la Mer de la Tranquillité
 
Origine du nom: Caius Julius Hyginus, astronome grec du 2 ème siècle av JC né en Grèce, ami d'Ovide.

RIMA HYGINUS
Type: Rainure
Dimension: 220.0x4.0Km
 
Description:
Large rainure orientée Nord-Ouest Sud-Est au départ. Traverse le cratère Hyginus. Puis orientée Ouest Est. Peu profonde. Semble formée d'un alignement de craterlets. Reliée par une petite rainure à Rima Ariadaeus.
 
Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
Instrument minimal: Télescope 200 mm
 
Position:
Longitude: 7.0° Est
Latitude: 7.5° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région à l'Est de la Mer de la Tranquillité

Ensuite, je suis passé au cratère Cassini et ses deux petits formant un visage d'un personnage tout droit sorti d'un dessin animé.

Soirée du 08/03/2014

AVL nous en dit plus : CASSINI
Type: Cratère
Période de formation: Imbrien inférieur (De -3.85 milliards d'années à -3.8 milliards d'années)
Dimension: 58.0x57.0Km Hauteur: 1240.0m
 
Description: Formation circulaire. Versants escarpés portant Cassini M au Nord-Ouest. Muraille peu élevée. Fond plat rempli de lave portant Cassini A et B. Monticules et craterlets.
 
Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Au Premier Quartier ou Six jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Lunette 50 mm
 
Position:
Longitude: 4.6° Est
Latitude: 40.2° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région au Nord du cratère Archimède

CASSINI A
Type: Cratère
Période de formation: Copernicien (De -1.1 milliards d'années à nos jours)
Dimension: 17.0x17.0Km Hauteur: 2830.0m
 
Description: Formation circulaire en forme de bol et située dans l'arène de Cassini. Versants assez escarpés au Sud-Est. Muraille assez élevée abîmée par un craterlet incomplet au Nord-Est. Fond arrondi.
 
Observation:
Intérêt: Formation peu intéressante ou difficile
A observer: Au Premier Quartier ou Six jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Lunette 100 mm
 
Position:
Longitude: 4.8° Est
Latitude: 40.3° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région au Nord du cratère Archimède

CASSINI B
Type: Craterlet
Dimension: 9.0x9.0Km
 
Description: Formation isolée circulaire en forme de bol. Versants peu escarpés. Murailles peu élevées. Fond arrondi.
 
Observation:
A observer: Au Premier Quartier ou Six jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Lunette 100 mm
 
Position:
Longitude: 04.02 ° Est
Latitude: 39.96 ° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région au Nord du cratère Archimède

Je suis tombé ensuite sur un nouveau réseau de failles remarquable : RIMAE SULPICIUS GALLUS, bordé non loin de là par les plissements du fond de la Mer de la Sérénité.

Soirée du 08/03/2014

Selon AVL, RIMAE SULPICIUS GALLUS
Type: Système de rainures
Période de formation: Imbrien (De -3.85 milliards d'années à -3.2 milliards d'années)
Dimension: 90.0x2.0Km
 
Description: Système de rainures situé en bordure Sud-Ouest de Mare Serenitatis. Orientées Nord-Ouest Sud-Est et parallèle à Montes Haemus. En forme de patte d'oie à 3 doigts.
 
Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Six jours après la Nouvelle Lune ou Cinq jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Télescope 300 mm
 
Position:
Longitude: 10.0° Est
Latitude: 21.0° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Partie Sud-Ouest de la Mer de la Sérénité
 
Origine du nom: Rainures de Sulpicius Gallus - Sulpicius Gallus, Homme d'état et consul romain du 3 ème siècle av JC né à Rome vers 250 av JC

Enfin, on finit notre petite balade avec ALBATEGNIUS et Klein. Je pensais que le pic central serait mieux résolu... Il y aura d'autres occasions.

Soirée du 08/03/2014

Laissons parler AVL : ALBATEGNIUS
Type: Plaine murée
Période de formation: Nectarien (De -3.92 milliards d'années à -3.85 milliards d'années)
Dimension: 136.0x136.0Km Hauteur: 3900.0m
 
Description: Formation circulaire abîmée. Versants escarpés criblés de craterlets. Muraille élevée chevauchée par de nombreux cratères dont Klein à l'Ouest et Albategius B au Nord. Fond plat immense. Tache blanche à l'Ouest. Montagne centrale. Dépressions et craterlets.
 
Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Au Premier Quartier ou Six jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Jumelles x 10
 
Position:
Longitude: 4.1° Est
Latitude: 11.2° Sud
Quadrant: Sud-Est
Région: Secteur du cratère Ptolémée
 
Origine du nom: Muhammad ibn al-Battani, Astronome arabe du 9 ème siècle né en Arabie, né à Harran en 858 et mort à Qasr al Djiss en 929
Faits marquants: Auteur du 'Zidj' améliorant considérablement les connaissances astronomiques de son époque. Mesure de l'obliquité de l'Ecliptique.
Auteur du nom: Riccioli (1651)
Nom donné par Langrenus: Ferdinandi III Imp. Rom.
Nom donné par Hevelius: Mons Didymus
Nom donné par Riccioli: Albategnius
 
KLEIN
Type: Cratère
Période de formation: Nectarien (De -3.92 milliards d'années à -3.85 milliards d'années)
 Dimension: 45.0x45.0Km Hauteur: 1460.0m
 
Description: Formation circulaire située sur la muraille Est d'Albategnius. Versants assez escarpés. Muraille peu élevée chevauchée au Nord-Est par Klein A et au Sud par Klein C. Fond plat étendu. Montagne centrale. Crevasse et craterlets.
 
Observation:
Intérêt: Formation très intéressante.
A observer: Au Premier Quartier ou Six jours après la Pleine Lune
Instrument minimal: Lunette 50 mm
 
Position:
Longitude: 2.6° Est
Latitude: 12.0° Sud
Quadrant: Sud-Est
Région: Secteur du cratère Ptolémée
 
Origine du nom: Hermann J. Klein, Astronome allemand du 19 ème siècle né en Allemagne en 1844 et mort en 1914
Faits marquants: Sélénographe. Vulgarisateur renommé.

Auteur du nom: Krieger / König (1912)

Voilà, c'est tout pour cette fois-ci. Une petite séance sélène tremblotante en espérant de meilleures conditions pour la prochaine fois.

Partager cet article

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 21:30

Dimanche, j'ai regardé le soleil et c'était bien !!! Ok je vais prendre mon cachet...

Je n'ai rien noté de particulier sur cette journée, donc je ne vous dirai rien de particulier, sinon que j'ai fait un bout de mosaique du globe au foyer du newton, que voici :

Soleil du 03/03/2014

Suivi d'un zoom avec barlow 2x pour les taches les plus importantes :

Soleil du 03/03/2014

Ensuite je suis passé au Halpha, avec une activité du globe :

Soleil du 03/03/2014

Pour finir avec les protubérances qui ont bien voulu se montrer :

Soleil du 03/03/2014

et pis c'est tout !!!

Partager cet article

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 21:24

Encore une belle journée pour imager. Le temps était clair, le ciel bien dégagé. Quelques brises légères permettaient de calmer la turbulence rapide. Il y avait une grande chaleur générant de la turbulence sur les toits environnants. J'ai donc eu quelques difficultés pour la mise au point avec le PST surtout sur les protubérances, mais l'effet était moins prononcé sur le globe. En lumière blanche, impossible de grossir plus que 2x ce matin... au final rien ne sera gardé. J'ai eu aussi de petites difficultés de suivi. L'hypothèse au départ était un mauvais équilibrage, mais, malgré toutes les modifications de positionnement des contre-poids, pas de changement... Puis je me suis rappelé qu'il y a un suivi sidéral, mais aussi un suivi solaire... ;-) Bêta que je suis... OK je sors...

En attendant, voici ce que j'ai pu conserver de cette séance en Halpha :

Soleil du 28/08/2013

Pour le matériel et les traitements, rien n'a changé, voir les précédents articles.

Partager cet article

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 21:04

Vous savez quoi ? Eh bien le 20 août 2013, il faisait beau, en tout cas suffisamment pour pouvoir observer... C'est fou, non ???

Bon, Trève d'anneries... Le ciel était bien dégagé, mais il y avait quelques passages nuageux, d'où une turbulence assez présente.

J'ai travaillé cette fois-ci avec le matériel de voyage : monture EQ1 motorisée en AD, lunette 80/480 pour la lumière blanche, et l'incontournable PST (en même temps j'ai pas trop le choix... ;) ) pour le Halpha.

Comme à mon habitude dès que j'ai un créneau, j'ai canardé. Mais peu de choses seront gardées. Au moins de quoi immortaliser l'activité solaire du jour...

Tout d'abord le Halpha, avec l'activité du globe :

Soleil du 20/08/2013

Suivi des protubérances :

Soleil du 20/08/2013

Et en couleurs :

Soleil du 20/08/2013

Ensuite en lumière blanche, des résultats intéressants et une activité sympathique sur le globe :

Soleil du 20/08/2013
Soleil du 20/08/2013
Soleil du 20/08/2013

Toutes les acquisitions sont faites comme toujours avec PLx Capture, la caméra PLa-Mx, un filtre densité 5 et un filtre N°56 accompagné d'un IrCut, avec une barlow 2x pour se rapprocher de notre astre favori, et le traitement avec Autostakkert et Photoshop pour finaliser.

Partager cet article

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 22:33

En vérifiant les sessions en attente de traitement, je suis tombé sur ce film du 15/08. Même matériel, même situation, mêmes conditions... Newton 200/1000 avec barlow 5x, filtre IrCut et caméra PLa-Mx, Traitements Autostakkert et Photoshop, et c'est tout...

Soleil du 15/08/2013 - deuxième partie...

Partager cet article

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 16:21

Voici une nouvelle journée ensoleillée. Je décide de refaire des tests de grossissements différents sur le PST. Les résultats seront sans appel. On ne change pas une équipe qui gagne. Les tests avec la barlow x ne sont pas concluants du tout. On est au-delà du pouvoir de résolution du PST. 40mm d'ouverture, il ne faut demander la Lune non plus !!! ;))) De toute façon, cette journée était moins bonne que les précédentes. Même en lumière blanche, les résultats sont mitigés. voici d'ailleurs pour commencer un assemblage des résultats en lumière blanche avec la barlow 3x et la barlow 5x. La stabilité atmosphérique de l'autre jour n'était pas au rendez-vous.

Soleil du 15/08/2013

Peut-être grace à son plus faible diamètre, le PST était moins influencé (moins mais tout de même un peu) par la turbulence. voici tout d'abord une mosaïque sur l'activité globale du globe. Cela manquait un peu de finesse. Du coup, j'ai joué un peu avec la fonction estampage de Photoshop, ce qui donne ce rendu un peu plus agressif.

 

Soleil du 15/08/2013

Ensuite une mosaïque plus petite, mais les réglages de capture étaient sensiblement différents que pour la première (même temps d'exposition mais un peu moins de gain) et je n'ai pas utilisé la fonction estampage.

Soleil du 15/08/2013

Enfin, quelques protubérances pour clôturer cette séance.

Soleil du 15/08/2013

Partager cet article

16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 19:55

Quatre jours après la nouvelle lune, la nuit s'annonce claire et relativement stable. Jean-Louis me propose une balade dans le 77, sur un spot qu'il avait déjà repéré précédemment. Pendant tout le trajet je me demandais si on ne se dirigeait justement pas vers les nuages. Mais au final bien nous en a pris car on a eu une séance complète avec un ciel bien dégagé. Majoritairement, ce fut une session purement en visuel. On a pu notamment se régaler avec les dentelles du Cygne grâce au filtre O3 de Jean-Louis. A 200mm d'ouverture, on évite de grossir pour pouvoir les distinguer. Dans l'ensemble on est resté sur des objets les plus courants du ciel profond (amas d'étoiles, galaxies et nébuleuses planétaires, quelques astérismes et étoiles doubles ou triples).

Pendant ce temps, j'avais installé le canon 400D sur la monture de voyage, sommairement mise en station pour des prises de vues en grand champs (Cygne, Cassiopee et consors). Hélàs, je pratique tellement souvent cette discipline (en moyenne une fois tous les dix ans...) que j'avais oublié cette satanée rosée... Avec un tube newton, on ne s'en soucie que très rarement. Du coup on n'y pense jamais !! Au final, entre la mauvaise mise au point et la buée sur les optiques, j'ai tout jeté.

La seule chose qui me reste est un film sur M82 que j'ai acquis avec la PLa-Mx au moment où je l'ai pointée en visuel. La caméra était au foyer du newton avec filtre CLS. 120 poses de 30s (100 retenues + un dark de 19 poses) traitées sous IRIS et Photoshop. Le résultat me semble honorable. Mais il m'est toujours quasi impossible pour le moment d'augmenter les longueurs de poses. Je peux augmenter le nombre, mais cela ne me donnera pas forcément un gain supplémentaire.

Soirée du 10/08/2013

Au final, j'essaierai de mieux me préparer pour la prochaine sortie pour mieux estimer le programme de la soirée, car la liste des objets observés était assez aléatoire...

Partager cet article

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 22:16

La bastille est tombée... Une semaine s'est écoulée, ou presque. On a eu à nouveau un temps clair, la chaleur présente générait une turbulence modérée mais rapide, calmée par les brises légères mais suffisantes pour faire trembler le tube. Il fallait attendre des accalmies pour pouvoir imager quoi que ce soit. Surtout en lumière blanche, où le tube, plus lourd et imposant, était plus sensible aux attaques sournoises d'Eole... Les observations se sont déroulées en deux étapes, tout d'abord en lumière blanche, puis en Halpha. Dans l'ensemble de bonnes conditions d'observation qui ont permis d'avoir la granulation (trous de turbulence suffisants et collimation du tube correcte).

On commence donc avec la lumière blanche, avec un groupe de taches capturé en deux temps. Le résultat dépasse à nouveau, comme la semaine dernière, mes attentes. La granulation a décidé une fois de plus d'être au rendez-vous. Techniquement, le newton 200/1000 est équipé d'un filtre densité 5 à l'ouverture, une barlow 3x, un filtre vert et un IrCut, et enfin la PLa-Mx. Les acquisitions sont toujours faites avec PLx Capture, les traitements avec Autostakkert et Photoshop.

Soleil du 20/07/2013

Ensuite, dépose du newton et mise en place du PST. Rapide coup d'oeil visuel pour jauger de l'activité en Halpha. Une grosse protubérance et une autre plus petite, qui disparaitra dans l'après-midi. Pour cet article je n'ai gardé que le meilleur film pour la grosse protu, mais les autres peuvent être utilisés pour une animation. Cette fois-ci, le PST est équipé simplement de la PLa-Mx avec un filtre IrCut, placés en projection sur un oculaire 9mm pour atteindre le plan focal du PST.

 

Soleil du 20/07/2013

Enfin, voici l'activité du globe, résumée ici en 4 vignettes

Soleil du 20/07/2013

Au final une bonne moisson, comme on aimerait en avoir plus souvent...

Partager cet article

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 18:13

En ce jour de prise de la Bastille, le temps était clair, le ciel bien dégagé, et il y avait quelques brises légères qui permettaient de calmer la turbu rapide. Une grande chaleur générant de la turbulence sur les toits environnants était bien présente.

J'ai eu des difficultés pour la mise au point avec le PST surtout sur les protubérances, que je n'ai pas gardées au final... L'effet était moins prononcé sur le globe, mais le résultat n'était pas satisfaisant tout de même. En lumière blanche, impossibilité de grossir plus que 2x ce matin, mais j'ai tenté en 5x cet après-midi, les résultats étaient assez moyen, mais de bonnes surprises m'attendaient au tournant...

J'ai eu aussi des difficultés de suivi. Le sujet ne restait pas sur le capteur. L'hypothèse au départ était un mauvais équilibrage, mais malgré des modifications de positionnement des contre-poids pas de changement... Puis je me suis rappelé qu'il y a un suivi sidéral, mais aussi un suivi solaire... ;-) Bêta que je suis... C'était tout de suite mieux...

D'abord, deux zones actives en Halpha, avec le PST, l'oculaire 9mm en projection avec un IrCut et la caméra PLa-Mx. Ce sont les deux seules zones qui ont donné un résultat correct. Pourtant cela manque un peu de relief...

Soleil du 14/07/2013

Ensuite, dans l'après-midi, je suis passé en lumière blanche, avec des résultats que je n'attendais pas... Tout d'abord, j'ai utilisé la barlow 2x pour imager deux taches et une belle zone active, sur le newton 200/1000, un filtre vert et un Ircut avec toujours la PLa-Mx.

Soleil du 14/07/2013

Ensuite, j'ai voulu pousser un peu plus loin. La barlow 3x n'a rien donné d'exploitable. Par contre, étonnament, la barlow 5x m'a donné au moins un résultat correct.

Soleil du 14/07/2013

Au final, j'ai pour la première fois réussi à capturer la granulation du globe solaire en lumière blanche, avec un filtre densité 5 et un filtre vert n°56. Je pensais devoir absolument passer par du densité 3.8 et un filtre vert continuum. L'achat est donc accessoire, mais à condition d'avoir de très bonnes conditions météo, je pense...

Partager cet article

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 15:05

En ce jour de grand ciel bleu, il n'y avait pas de vent, la turbulence était légère mais rapide. La mise au point n'était pas parfaite, très difficile à obtenir, sûrement à cause de la turbulence. Il y avait une grande protubérance à suivre sur la journée... Hélàs, la suite de la journée fut écourtée à cause de l'arrivée des nuages et d'un emploi du temps chargé. Les nuages sont arrivés vers midi. Dans l'après-midi, sur un passage d'éclaircie, en visuel, j'ai constaté l'évolution de la grosse protubérance. Mais impossible de faire des acquisitions à cause du retour des nuages.

Rien d'autre de particulier. Le matériel est le même que d'habitude. Le PST est monté sur la monture HEQ5 pour plus de stabilité. la PLa-Mx est placée derrière un filtre IrCut et un oculaire 9mm pour la projection. Les acquisitions sont faites avec PLx Capture, les traitements avec Autostakkert(Globe) et Registax(Protus), les finitions avec Photoshop...

Soleil du 30/06/2013
Soleil du 30/06/2013
Soleil du 30/06/2013

Partager cet article