Recherche

Pages

Rubriques

Liens

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 22:33

En vérifiant les sessions en attente de traitement, je suis tombé sur ce film du 15/08. Même matériel, même situation, mêmes conditions... Newton 200/1000 avec barlow 5x, filtre IrCut et caméra PLa-Mx, Traitements Autostakkert et Photoshop, et c'est tout...

Soleil du 15/08/2013 - deuxième partie...

Partager cet article

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 16:21

Voici une nouvelle journée ensoleillée. Je décide de refaire des tests de grossissements différents sur le PST. Les résultats seront sans appel. On ne change pas une équipe qui gagne. Les tests avec la barlow x ne sont pas concluants du tout. On est au-delà du pouvoir de résolution du PST. 40mm d'ouverture, il ne faut demander la Lune non plus !!! ;))) De toute façon, cette journée était moins bonne que les précédentes. Même en lumière blanche, les résultats sont mitigés. voici d'ailleurs pour commencer un assemblage des résultats en lumière blanche avec la barlow 3x et la barlow 5x. La stabilité atmosphérique de l'autre jour n'était pas au rendez-vous.

Soleil du 15/08/2013

Peut-être grace à son plus faible diamètre, le PST était moins influencé (moins mais tout de même un peu) par la turbulence. voici tout d'abord une mosaïque sur l'activité globale du globe. Cela manquait un peu de finesse. Du coup, j'ai joué un peu avec la fonction estampage de Photoshop, ce qui donne ce rendu un peu plus agressif.

 

Soleil du 15/08/2013

Ensuite une mosaïque plus petite, mais les réglages de capture étaient sensiblement différents que pour la première (même temps d'exposition mais un peu moins de gain) et je n'ai pas utilisé la fonction estampage.

Soleil du 15/08/2013

Enfin, quelques protubérances pour clôturer cette séance.

Soleil du 15/08/2013

Partager cet article

16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 19:55

Quatre jours après la nouvelle lune, la nuit s'annonce claire et relativement stable. Jean-Louis me propose une balade dans le 77, sur un spot qu'il avait déjà repéré précédemment. Pendant tout le trajet je me demandais si on ne se dirigeait justement pas vers les nuages. Mais au final bien nous en a pris car on a eu une séance complète avec un ciel bien dégagé. Majoritairement, ce fut une session purement en visuel. On a pu notamment se régaler avec les dentelles du Cygne grâce au filtre O3 de Jean-Louis. A 200mm d'ouverture, on évite de grossir pour pouvoir les distinguer. Dans l'ensemble on est resté sur des objets les plus courants du ciel profond (amas d'étoiles, galaxies et nébuleuses planétaires, quelques astérismes et étoiles doubles ou triples).

Pendant ce temps, j'avais installé le canon 400D sur la monture de voyage, sommairement mise en station pour des prises de vues en grand champs (Cygne, Cassiopee et consors). Hélàs, je pratique tellement souvent cette discipline (en moyenne une fois tous les dix ans...) que j'avais oublié cette satanée rosée... Avec un tube newton, on ne s'en soucie que très rarement. Du coup on n'y pense jamais !! Au final, entre la mauvaise mise au point et la buée sur les optiques, j'ai tout jeté.

La seule chose qui me reste est un film sur M82 que j'ai acquis avec la PLa-Mx au moment où je l'ai pointée en visuel. La caméra était au foyer du newton avec filtre CLS. 120 poses de 30s (100 retenues + un dark de 19 poses) traitées sous IRIS et Photoshop. Le résultat me semble honorable. Mais il m'est toujours quasi impossible pour le moment d'augmenter les longueurs de poses. Je peux augmenter le nombre, mais cela ne me donnera pas forcément un gain supplémentaire.

Soirée du 10/08/2013

Au final, j'essaierai de mieux me préparer pour la prochaine sortie pour mieux estimer le programme de la soirée, car la liste des objets observés était assez aléatoire...

Partager cet article

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 22:16

La bastille est tombée... Une semaine s'est écoulée, ou presque. On a eu à nouveau un temps clair, la chaleur présente générait une turbulence modérée mais rapide, calmée par les brises légères mais suffisantes pour faire trembler le tube. Il fallait attendre des accalmies pour pouvoir imager quoi que ce soit. Surtout en lumière blanche, où le tube, plus lourd et imposant, était plus sensible aux attaques sournoises d'Eole... Les observations se sont déroulées en deux étapes, tout d'abord en lumière blanche, puis en Halpha. Dans l'ensemble de bonnes conditions d'observation qui ont permis d'avoir la granulation (trous de turbulence suffisants et collimation du tube correcte).

On commence donc avec la lumière blanche, avec un groupe de taches capturé en deux temps. Le résultat dépasse à nouveau, comme la semaine dernière, mes attentes. La granulation a décidé une fois de plus d'être au rendez-vous. Techniquement, le newton 200/1000 est équipé d'un filtre densité 5 à l'ouverture, une barlow 3x, un filtre vert et un IrCut, et enfin la PLa-Mx. Les acquisitions sont toujours faites avec PLx Capture, les traitements avec Autostakkert et Photoshop.

Soleil du 20/07/2013

Ensuite, dépose du newton et mise en place du PST. Rapide coup d'oeil visuel pour jauger de l'activité en Halpha. Une grosse protubérance et une autre plus petite, qui disparaitra dans l'après-midi. Pour cet article je n'ai gardé que le meilleur film pour la grosse protu, mais les autres peuvent être utilisés pour une animation. Cette fois-ci, le PST est équipé simplement de la PLa-Mx avec un filtre IrCut, placés en projection sur un oculaire 9mm pour atteindre le plan focal du PST.

 

Soleil du 20/07/2013

Enfin, voici l'activité du globe, résumée ici en 4 vignettes

Soleil du 20/07/2013

Au final une bonne moisson, comme on aimerait en avoir plus souvent...

Partager cet article

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 18:13

En ce jour de prise de la Bastille, le temps était clair, le ciel bien dégagé, et il y avait quelques brises légères qui permettaient de calmer la turbu rapide. Une grande chaleur générant de la turbulence sur les toits environnants était bien présente.

J'ai eu des difficultés pour la mise au point avec le PST surtout sur les protubérances, que je n'ai pas gardées au final... L'effet était moins prononcé sur le globe, mais le résultat n'était pas satisfaisant tout de même. En lumière blanche, impossibilité de grossir plus que 2x ce matin, mais j'ai tenté en 5x cet après-midi, les résultats étaient assez moyen, mais de bonnes surprises m'attendaient au tournant...

J'ai eu aussi des difficultés de suivi. Le sujet ne restait pas sur le capteur. L'hypothèse au départ était un mauvais équilibrage, mais malgré des modifications de positionnement des contre-poids pas de changement... Puis je me suis rappelé qu'il y a un suivi sidéral, mais aussi un suivi solaire... ;-) Bêta que je suis... C'était tout de suite mieux...

D'abord, deux zones actives en Halpha, avec le PST, l'oculaire 9mm en projection avec un IrCut et la caméra PLa-Mx. Ce sont les deux seules zones qui ont donné un résultat correct. Pourtant cela manque un peu de relief...

Soleil du 14/07/2013

Ensuite, dans l'après-midi, je suis passé en lumière blanche, avec des résultats que je n'attendais pas... Tout d'abord, j'ai utilisé la barlow 2x pour imager deux taches et une belle zone active, sur le newton 200/1000, un filtre vert et un Ircut avec toujours la PLa-Mx.

Soleil du 14/07/2013

Ensuite, j'ai voulu pousser un peu plus loin. La barlow 3x n'a rien donné d'exploitable. Par contre, étonnament, la barlow 5x m'a donné au moins un résultat correct.

Soleil du 14/07/2013

Au final, j'ai pour la première fois réussi à capturer la granulation du globe solaire en lumière blanche, avec un filtre densité 5 et un filtre vert n°56. Je pensais devoir absolument passer par du densité 3.8 et un filtre vert continuum. L'achat est donc accessoire, mais à condition d'avoir de très bonnes conditions météo, je pense...

Partager cet article

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 15:05

En ce jour de grand ciel bleu, il n'y avait pas de vent, la turbulence était légère mais rapide. La mise au point n'était pas parfaite, très difficile à obtenir, sûrement à cause de la turbulence. Il y avait une grande protubérance à suivre sur la journée... Hélàs, la suite de la journée fut écourtée à cause de l'arrivée des nuages et d'un emploi du temps chargé. Les nuages sont arrivés vers midi. Dans l'après-midi, sur un passage d'éclaircie, en visuel, j'ai constaté l'évolution de la grosse protubérance. Mais impossible de faire des acquisitions à cause du retour des nuages.

Rien d'autre de particulier. Le matériel est le même que d'habitude. Le PST est monté sur la monture HEQ5 pour plus de stabilité. la PLa-Mx est placée derrière un filtre IrCut et un oculaire 9mm pour la projection. Les acquisitions sont faites avec PLx Capture, les traitements avec Autostakkert(Globe) et Registax(Protus), les finitions avec Photoshop...

Soleil du 30/06/2013
Soleil du 30/06/2013
Soleil du 30/06/2013

Partager cet article

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 21:34

Je n'ai pas relevé d'infos particulières pour cette journée-là... Je pense, au vu des résultats obtenus, que la turbulence était bien présente. Les résultats sont mitigés mais témoignent de l'activité solaire du jour. Les protubérances n'ont pas été gardées car trop médiocres. Autour d'une tache, il y avait possibilité de mosaïque, mais les images obtenues ne s'assemblent pas correctement. Elles seront donc présentées séparément... Voici donc en images l'activité du jour. Le matériel et les méthodes d'acquisition et de traitement restent les mêmes que d'habitude.

Soleil du 01/06/2013
Soleil du 01/06/2013
Soleil du 01/06/2013
Soleil du 01/06/2013
Soleil du 01/06/2013

Partager cet article

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 21:24

Ce soir, le ciel n'était pas limpide, on ne voyait quasiment pas Alcor, le compagnon de Mizar dans le manche de la Grande Ourse. Le ciel était orangé, il y avait une brume donnant une certaine opacité. Il y avait peu de turbu, pas de vent, et la température flirtait avec les -5/-6°.

Par contre, Je venais de laver le miroir primaire, ce qui pouvait donner un certain gain en luminosité. Malgré tout la collimation était perfectible. Et on était toujours en limite de monture car, de temps en temps sur mouvements rapides, les engrenages sautaient. Il faudra prévoir une maintenance. La monture était peut-être froide (je n'y crois pas trop...) ou la qualité de la graisse (plus plausible...)???

Je n'ai pas eu de bons résultats avec la B5x, et avec la B3x, ils sont mitigés. Comme toujours les acquisitions sont faites avec PLx Capture, les traitements avec Registax, car Autostakkert donnait des résultats trop sombres pour être exploitables, et les finitions avec Photoshop, avec cette fois-ci un passage par Iris pour le réalignement des couches rouge, vert et bleu (voir tutorial) et rien de plus...

Soirée du 16/01/2013

Partager cet article

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:34

Voici un petit tutorial pour réajuster l'alignement des trois couches de couleurs d'une image, comme par exemple Jupiter que nous allons voir ici.

Dans Iris, charger l'image au format Tiff (issu généralement de Registax ou Autostakkert)

Recalage de couches couleurs avec Iris
Recalage de couches couleurs avec Iris

Ensuite, aller dans Photo Numérique -> Séparation RGB et donner le nom pour chaque couche.

Recalage de couches couleurs avec Iris
Recalage de couches couleurs avec Iris

Régler les seuils au max pour voir correctement l'image.

Recalage de couches couleurs avec Iris

Aller dans Visualisation -> (L)RGB

Recalage de couches couleurs avec Iris

Les noms des couches sont déjà remplis avec la commande de séparation...

Recalage de couches couleurs avec Iris

Régler le pas de déplacement des couches. Personnellement, je le mets à 0.5 pour suffisamment de finesse de déplacement

Recalage de couches couleurs avec Iris

Quand l'alignement est jugé correct, il n'y a plus qu'à cliquer sur OK
Enfin, on sauvegarde le résultat, ici en TIFF.

Dans ce format, la qualité est conservée. On peut ensuite retourner sous Photoshop par exemple pour d'autres traitements...

Recalage de couches couleurs avec Iris

Partager cet article

23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 21:52

Cette fois-ci, le temps était clair, il y avait peu de brumes, mais une humidité était présente sur le matériel. J'ai fini les acquisitions environ 10 minutes avant l'arrivée des nuages. Un petit vent du sud accentuait la sensation de froid. L'équilibrage de la monture semblait approximatif, et la monture était à mon avis en limite de charge car la moindre vibration, la moindre brise faisait tout trembler. Au final, entre la météo pas si claire et la monture fatiguée, impossible de sortir quelque chose de correct à la barlow 5x. Les cibles étaient la Lune et Jupiter au programme de la soirée.

Les acquisitions sont toujours faites avec PLx Capture, les traitements avec Autostakkert pour la Lune et Registax qui s'en sort mieux que son confrère sur Jupiter, finitions avec Photoshop. Pour les instruments, c'est le newton 200/1000 sur monture Heq5 gotoïsée, avec barlow 3x et filtre IrCut.

Commençons donc par la Lune avec Vallis Schroter, un sympatique mélange de cratères de toutes tailles et d'une faille aux formes intéressantes.

Soirée du 25/11/2012

Remarque : Les données pour les différents sujets lunaires sont issus de l'excellent Atlas Virtuel de la Lune

VALLIS SCHROTER
Type: Rainure
Période de formation: Imbrien (De -3.85 milliards d'années à -3.2 milliards d'années)
Taille:Dimension: 160.0x10.0Km / Hauteur: 1000.0m

Description:
Superbe rainure. Se dirige vers le Nord. puis oblique vers l'Ouest. Largeur variant de 6 à 10 km. diminuant à 500 m à son extrémité Ouest. Débute à 25 km au Nord d'Herodotus par un craterlet allongé formant 'la Tête de Cobra'. Fond parcouru par une rainure de 200 m de large.

Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Quatre jours après le Premier Quartier ou Trois jours après le Dernier Quartier
Instrument minimal: Télescope 100 mm

Position:
Longitude: 51.0° Ouest
Latitude: 26.0° Nord
Quadrant: Nord-Ouest
Région: Secteur du cratère Aristarque

Origine du nom:
Nom détaillé: Vallée de Schröter - Johan H. Schröter
Astronome allemand du 18 ème siècle né en Allemagne en 1745 et mort en 1816
Faits marquants: Sélénographe. Spécialiste des rainures et des dorsales.

Je me suis ensuite tourné vers Gassendi car il y a plein de petites failles sympathiques à capturer au fond du cratère...

Soirée du 25/11/2012

GASSENDI
Type: Plaine murée
Période de formation: Nectarien (De -3.92 milliards d'années à -3.85 milliards d'années)
Taille:Dimension: 111.0x110.0Km / Hauteur: 1850.0m

Description:
Formation circulaire située sur la rive Nord de Mare Humorum. Versants escarpés au Nord. engloutis au Sud dans Mare Humorum et portant le couple Gasendi A & B au Nord. Muraille plus élevée à l'Ouest et engloutie au Sud dans Mare Humorum. Fond plat immense parcouru par Rimae Gassendi. Anneau montagneux interne. Montagne centrale double de 1200 m. Monticules. craterlets et lignes de crête.

Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Trois jours après le Premier Quartier ou Deux jours après le Dernier Quartier
Instrument minimal: Jumelles x 10

Position:
Longitude: 39.9° Ouest
Latitude: 17.5° Sud
Quadrant: Sud-Ouest
Région: Secteur de la Mer des Humeurs


Origine du nom:
Nom détaillé: Pierre Gassend (dit Gassendi)
Philosophe et astronome français du 17 ème siècle né en France à Champtercier en 1592 et mort à Paris en 1655
Faits marquants: Pionnier de l'observation à la lunette. Premier observateur d'un passage de Mercure devant le Soleil en 1631. Copernicien en relation avec Kepler et Galilée.

Auteur du nom: Riccioli (1651)
Nom donné par Langrenus: Annulus Neptuni
Nom donné par Hevelius: Mons Cataractes
Nom donné par Riccioli: Gassendi

Pour la suite, je cherchais des zones que je n'avais jamais encore imagées. Et je suis tombé sur Herschel, où il y a beaucoup de petits cratèrelets, de quoi vérifier si la collimation du tube est correcte ou non...

Soirée du 25/11/2012

J HERSCHEL
Type: Plaine murée
Période de formation: Pré-Nectarien (De -4.55 milliards d'années à -3.92 milliards d'années)
Taille:Dimension: 156.0x156.0Km / Hauteur: 1300.0m

Description:
Formation circulaire. Versants peu escarpés. Muraille peu élevée en partie démantelée et chevauchée par Horrebow et Horrebow A au Sud. Fond plat immense. Ligne de crête crevasses monticules et craterlets dont Herschel C au centre.

Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Trois jours après le Premier Quartier ou Deux jours après le Dernier Quartier
Instrument minimal: Jumelles x 10

Position:
Longitude: 41.2° Ouest
Latitude: 62.1° Nord
Quadrant: Nord-Ouest
Région: Limbe Nord-Nord-Ouest de la Lune

Origine du nom:
Nom détaillé: John Herschel
Astronome anglais du 19 ème siècle né en Angleterre à Slough en 1792 et mort à Collingwood en 1871
Faits marquants: Fils de William Herschel. Etude des nébuleuses. des étoiles doubles et variables surtout dans l'Hémisphère Sud. 'Catalogue de nébuleuses et amas' de 5096 objets.

Auteur du nom: Birt / Lee (1865)

Pour Posidonius, je l'image beaucoup plus tôt dans la lunaison d'habitude, quand l'éclairage est plus rasant. Cette fois-ci, il est complètement applati par l'éclairage de face, mais on continue à distinguer le cratère dans le cratère...

Soirée du 25/11/2012

POSIDONIUS
Type: Plaine murée
Période de formation: Imbrien Supérieur (De -3.8 milliards d'années à -3.2 milliards d'années)
Taille:Dimension: 96.0x96.0Km / Hauteur: 2300.0m

Description:
Formation circulaire. Forme un couple remarquable avec Chacornac. Versants peu escarpés portant le trio Posidonius O I & B au Nord. Muraille assez élevée. Fond plat avec nombreux craterlets dont Posidonius A et C ainsi que Rimae Posidonius. Lignes de crête.

Observation:
Intérêt: Formation exceptionnelle.
A observer: Cinq jour après la Nouvelle Lune ou Quatre jour après la Pleine Lune
Instrument minimal: Lunette 50 mm

Position:
Longitude: 29.9° Est
Latitude: 31.8° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Région au Nord-Est de la Mer de la Sérénité

Origine du nom:
Nom détaillé: Posidonios
Ecrivain grec du 2 ème siècle av JC né en Grèce à Aparnée en 135 av JC et mort à Rome en 51 av JC
Faits marquants: Fondateur de l'école de philosophie de Rhodes. Précepteur de Cicéron et de Pompée.

Auteur du nom: Riccioli (1651)
Nom donné par Langrenus: Lafaillii
Nom donné par Hevelius: Insula Macra
Nom donné par Riccioli: Posidonius

Enfin, en me baladant sur la lune le temps de faire la PLU, je suis tombé sur un message... La Lune c'est Mission Impossible... ;-))

Soirée du 25/11/2012

CAUCHY
Type: Cratère
Période de formation: Copernicien (De -1.1 milliards d'années à nos jours)
Taille:Dimension: 13.0x13.0Km / Hauteur: 2600.0m

Description:
Formation circulaire brillante en forme de bol située entre les 'hyperboles' de Rima Cauchy et de Rupes Cauchy. Versants peu escarpés portant Rima Cauchy au Nord-Est. Muraille peu élevée. Fond arrondi.

Observation:
Intérêt: Formation assez intéressante.
A observer: Cinq jour après la Nouvelle Lune ou Quatre jour après la Pleine Lune
Instrument minimal: Télescope 100 mm

Position:
Longitude: 38.6° Est
Latitude: 9.6° Nord
Quadrant: Nord-Est
Région: Partie centrale de la Mer de la Tranquillité

Origine du nom:
Nom détaillé: Baron Augustin Louis Cauchy
Mathématicien français du 19 ème siècle né en France à Paris en 1789 et mort à Sceaux en 1857
Faits marquants: Auteur de la théorie des fonctions d'une variable complexe. Travaux sur le développement en séries des fonctions. Membre de l'Académie des Sciences en 1816 et du Bureau des Longitudes en 1839.

Auteur du nom: Neison (1876)
Nom donné par Hevelius: Insula Aea

Ensuite je suis passé à Jupiter avec plusieurs tentatives à la barlow 5x mais sans résultat probant. Du coup je me suis rabattu sur la barlow 3x qui a rempli ses objectifs. Toutefois, tout n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Seuls trois films ont pu être gardés, le reste manquant manifestement de finesse et de détails. Les sélectionnés sont sur l'image suivante.

Soirée du 25/11/2012

Les nuits prochaines donneront peut-être de meilleurs résultats...

Remarque : En prévisualisant le résultat de l'article pour voir son apparence et sa mise en page, je me rends compte que, si les images de la Lune sont correctes, les images de Jupiter ont semble-t-il reçu un petit coup de lumino en plus... Bizarre... Overblog ajoute sa touche perso... ;-))

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog